Enlèvement d’enfants au Japon : la Convention de la Haye s’applique!

Depuis le 1er avril 2014, la Convention de la Haye du 25 octobre 1980 sur l’enlèvement international d’enfants est en vigueur au Japon. Une petite révolution est en marche, donnant espoir aux familles dont l’un des membres est d’origine japonaise. En effet, les voyages au Japon étaient quasi-systématiquement refusés par les juges français car ceux-ci craignaient que l’enfant ne retourne jamais dans le pays de sa résidence habituelle, autrement dit la France. Grâce à cette convention, le retour de l’enfant pourra être ordonné très rapidement en cas d’enlèvement caractérisé. Cette convention fera office de garantie de retour, qui donnera certainement plus de souplesse à la jurisprudence actuelle.

Advertisements