REPRISE ACTIVITE JUDICIAIRE ET DÉCONFINEMENT DES CABINETS D’AVOCATS – RESTART OF JUDICIAL ACTIVITY AND END OF QUARANTINE FOR LAW FIRMS

Chers Clients,

Comme vous le savez sûrement, le déconfinement commencera en France progressivement à partir du 11 mai.

            * La reprise de l’activité judiciaire 

Le Gouvernement n’ayant pris aucune disposition spécifique à l’égard de la Justice, il appartient pour l’instant à chaque juridiction de s’organiser pour reprendre l’activité.

Pour Paris, le service a déjà repris lentement. Les messages/ conclusions adressés au tribunal ou à la Cour depuis le 16 mars ne pouvaient pas être réceptionnés faute pour les greffes de pouvoir se connecter à distance au système de communication électronique avec les tribunaux (dit RPVA). Depuis le 27 avril environ, les greffes semblent avoir repris du service et nous accusent réception de tous nos messages petit à petit. Les communications d’écritures peuvent donc reprendre sereinement.

Les magistrats ont travaillé chez eux et les délibérés attendus depuis le 16 mars 2020 devront donc être envoyés dans les semaines à venir, le temps pour les greffes de rattraper leur retard. L’enregistrement des requêtes déposées avant le 16 mars devrait également reprendre.

Pour les audiences prévues entre le 16 mars et le 24 juin 2020 aux affaires familiales, les avocats sont invités à déposer leurs dossiers de plaidoiries en version papier au tribunal ou par la poste à compter du 4 mai 2020. Aucune plaidoirie physique ne sera possible. Si l’un des avocats refuse de déposer son dossier, l’audience sera renvoyée à une date ultérieure communiquée par le greffe. Au vu du nombre de dossiers en attente, la date pourrait être lointaine. Aucune audience physique ne pourra donc se tenir pendant cette période.

La reprise des audiences physiques à Paris est annoncée pour courant juin, sans autre précision pour l’instant. Le Tribunal judiciaire étudie en ce moment la possibilité de reprendre les audiences par visio-conférence en concertation avec le Barreau de Paris, ce qui serait idéal pour tous.

S’agissant des procédures d’exécution, le dépôt des requêtes sera de nouveau possible au tribunal dès le 11 mai 2020.

À l’instar du Tribunal judiciaire voisin de Nanterre, les avocats seront vivement incités à déposer un dossier de plaidoirie au lieu de plaider physiquement leur dossier pour les audiences prévues au-delà du 24 juin 2020. Les dossiers de plaidoirie pourront même certainement d’ici là être envoyés directement en version électronique via une plateforme en cours d’élaboration.

Les autres juridictions de France ont annoncé des conditions de reprise assez similaires.

L’écrit prend donc le pas sur l’oralité, ce qui est critiqué par nombres de nos confrères. L’impératif nous semble être une reprise de l’activité judiciaire, même dématérialisée et cela semble être la tendance.

Nous vous tiendrons bien entendu au courant de toute annonce.

            * Le déconfinement des cabinets d’avocats 

Habitué au travail dématérialisé et très bien équipé, notre cabinet a poursuivi son activité sans mal, quoique victime de l’arrêt préjudiciable des juridictions.

Le gouvernement préconise de favoriser le télétravail pour une durée minimale de 3 semaines à compter du 11 mai 2020. Le bon sens préconise quant à lui de favoriser ce dernier jusqu’à la fin de la pandémie.

C’est pourquoi, en lieu et place d’un dépôt de pièces au cabinet, nous vous demanderons de favoriser au maximum un dépôt par mail et par courrier postal. L’adresse personnelle de l’associée vous sera communiquée le cas échéant.

Pour les rendez-vous, nous favoriserons au maximum la visio-conférence. Si celle-ci n’était pas possible ou souhaitable, nous nous organiserons avec les confrères partageant nos locaux et nous espacerons les rendez-vous afin d’éviter tout rassemblement dans la salle d’attente. L’ensemble des parties communes et privatives sera nettoyé précautionneusement avant et après chaque rendez-vous et les pièces seront aérées. Du gel hydro-alcoolique sera mis à votre disposition dans un distributeur sans contact à l’entrée du cabinet et nous vous demanderons de bien vouloir porter un masque ou une visière pendant l’entretien. Nous vous demanderons également de veiller à ne toucher que le strict minimum. Nous vous demanderons enfin de prendre votre propre stylo. La santé n’a pas de prix.

Nous vous souhaitons bon courage pendant cette période et vous assurons de notre motivation à vous défendre avec toujours la plus grande virulence.

Nous restons à votre disposition.

Bien à vous,

Dear Clients,

As you surely know, the end of the quarantine will begin in France gradually from May the 11th.

            * The restart of judicial activity 

 

As the Government has not made any specific provision for the Judiciary, it is for the time being up to each jurisdiction to organize itself to restart its activity.

For Paris, the service has already slowly started again. Messages/conclusions addressed to the tribunal or to the Court since 16 March could not be received because the clerks could not connect remotely to the electronic communication system with the courts (known as RPVA). Since about 27 April, the clerks seem to be able to connect themselves again and are gradually acknowledging receipt of all our messages. This allows us to proceed with the communication of written documents/conclusions without any problems.

The magistrates have been working at home and the decisions expected since 16 March 2020 will therefore have to be sent in the upcoming weeks, time for the clerks to catch up. The registration of applications/petitions filed before 16 March should also start again.

For hearings scheduled between 16 March and 24 June 2020 in family cases, lawyers are invited to file their pleadings files in hard copy in court or by mail as of 4 May 2020. No physical pleadings will be possible. If one of the lawyers refuses to file his or her file, the hearing will be postponed to a later date communicated by the clerk. In view of the number of files pending, the date could be far away. Therefore, no physical hearing will be possible during this period.

The restart of physical hearings in Paris has been announced for the course of June, with no further details for the moment. The Judicial Tribunal is currently studying the possibility of restarting hearings by videoconference in consultation with the Paris Bar, which would be ideal for all.

With regard to enforcement procedures, it will be possible to file applications with the court again as of 11 May 2020.

Following the example of the neighboring Nanterre Judicial Tribunal, lawyers will be strongly encouraged to file a pleading file instead of physically pleading their case for the hearings scheduled beyond June 24, 2020. By then, the pleading files will certainly even be able to be sent directly in electronic version via a platform that is currently being developed.

The other tribunals in France have announced fairly similar conditions for the restart.

Written pleadings thus take precedence over oral pleadings, which is criticized by many of our colleagues. The imperative seems to us to be a restart of judicial activity, even dematerialized, and this seems to be the trend.

We will of course keep you informed of any announcements.

            * The end of the quarantine for law firms 

Accustomed to dematerialized work and being very well equipped, our firm has continued its activity without difficulty, although being a victim of the prejudicial stop in the courts’ activities.

The Government is recommending that teleworking be encouraged for a minimum of 3 weeks from 11 May 2020. As for common sense, it recommends favoring it until the end of the pandemic.

This is why, instead of filing documents with the firm, we will ask you to favor as much as possible a filing by e-mail and postal mail. The partner’s personal address will be communicated to you if necessary.

For appointments, we will favor videoconferencing as much as possible. If this is not possible or desirable, we will organize ourselves with colleagues sharing our premises and we will space out the appointments to avoid any gathering in the waiting room. All common and private areas will be cleaned carefully before and after each appointment and the rooms will be ventilated. Hydroalcoholic gel will be available in a contactless dispenser at the entrance of the premises and we will ask you to wear a mask or visor during the appointment. You will also be asked to ensure that you only touch the bare minimum. Finally, you will be asked to bring your own pen. Health is priceless.

We wish you all the best during this period and assure you of our motivation to always defend you with the utmost virulence.

We remain at your disposal.

Yours sincerely,

Noémie HOUCHET-TRAN et Claire ROUSSEL
Avocats à la cour

37 rue d’Amsterdam 75008 Paris. Fond de cour. 2ème étage. Pas de code d’accès en journée
Tél: +33 (0)1.84.16.02.93 Fax: +33 (0)1.84.16.02.95
noemie.houchet.tran@gmail.com
Toque E1391

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s