Relance du débat sur le mariage homosexuel: article sur le point.fr du 16/08/12

Selon une étude de l’Ifop, 65 % des Français sont favorables au mariage homosexuel, soit deux points de plus qu’il y a un an. L’Église catholique, quant à elle, a réaffirmé son rejet mercredi à l’occasion de la messe du 15 août. Mais qu’en est-il des partis politiques ? Si l’adoption du pacs en 1999 a fait quelque peu entrer dans les moeurs l’idée de couples de même sexe, le mariage homosexuel en tant que tel reste une profonde source de division politique.

La gauche, dans son ensemble, y est favorable. En 2004, c’est le Vert Noël Mamère, alors maire de Bègles, qui avait ouvert un vaste débat en procédant à une union entre deux personnes de même sexe. Un mariage annulé peu après par une décision de justice. Au PS, pas de débat non plus. Dès le début de sa campagne présidentielle, François Hollande promettait d’ouvrir le mariage aux homosexuels. Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) – qui a défilé à la Gay Pride aux côtés d’Eva Joly (EELV) en 2011 -, Philippe Poutou (NPA) ou encore Nathalie Arthaud (LO) suivaient également cette position.

L’adoption en ligne de mire

À droite, à l’inverse, l’union homosexuelle suscite beaucoup plus de réticences. Parmi les formations qui s’y opposent fermement, il y a le Front national, qui estime que le mariage doit rester l’union entre un homme et une femme. Les sympathisants UMP sont majoritairement défavorables au mariage gay (54 %, selon l’Ifop). “Le mariage homosexuel est un sujet grave, ni de droite ni de gauche”, estime pour sa part Christine Boutin, opposante inconditionnelle au mariage homosexuel. La présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD) en appelle même à un référendum sur le sujet. La “décision sera celle des Français”, promet-elle.

Plus tempérés, Chantal Jouanno, Nadine Morano ou Dominique de Villepin s’accordent pour faire reconnaître le mariage de personnes ayant des sexes différents comme une institution civique. Rachida Dati et Bruno Le Maire sont, quant à eux, ouverts à la question, mais ils ne prononcent pas d’avis arrêté. L’ancienne garde des Sceaux se dit ainsi “favorable à un débat sur le mariage homosexuel” qu’elle pense “indissociable de l’adoption au sein des couples homosexuels”. “Ce sujet qui engage une vision de notre société, du couple et de la famille, mérite non seulement un vrai débat, mais une consultation de tous les militants”, écrit Bruno Le Maire sur son site.

source: Le point.fr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s